Château Saint Jean

Manosque, France, 2015 - Arrêté

Extension d’un bâtiment d'exploitation viticole.

 

 

Les paysages viticoles sont généralement reconnus parmi les formes les plus remarquables de paysages résultant de l’activité humaine, à la fois par la marque qu’ils impriment au territoire et par les traditions culturelles qui leurs sont associées.

 

Le langage projeté fait écho à ce paysage en reproduisant ce rythme linéaire et répétitif, à la verticale.

 

La façade se dessine et vit par le jeu d’ombres et de lumières créé par la trame de poteaux de la coursive et par le rythme régulier des ouvertures en second rideau.

 

La première trame donne de la profondeur de champ à la façade qui apparait plus dense ou plus légère selon l’angle sous laquelle elle est observée.

 

L’édifice interagit avec son environnement, ses visiteurs et ses exploitants de manière à créer un évènement remarquable dans le paysage, mais néanmoins non ostentatoire.

 

 

© Dixneufcentquatrevingtsix