Henri 5

Paris 5, France, 2015 - 2018

Surélévation et habillage des façades d'un immeuble.

 

 

Le parti pris architectural est de redonner une identité à cet édifice et de l’inscrire dans son époque sans pour autant taire son histoire.

 

La façade est habillée d’un écran de métal ajouré qui marque le caractère industriel du bâtiment, mais aussi qui rappelle, de manière métaphorique, ses utilisations passées en cinéma, en pensionnat et en studio de télévision.

 

Proposant un jeu séduisant entre transparence et opacité, le voile métallique laisse deviner la structure initiale du bâtiment.

Il apparait plus dense ou plus léger selon l’angle sous lequel il est observé et change subtilement de tonalité en fonction de son environnement, des saisons et du temps, à l’instar des pierres de taille des immeubles voisins.

 

L’écran métallique s’assoit, au rez de chaussée, sur un soubassement massif qui trouve sa matérialité dans l’esthétique des années 30 à travers le granito, en résonnance avec l’escalier central intérieur de même nature.

 

 

© Dixneufcentquatrevingtsix